Accueil

Créée en septembre 1995, l’Université Nazi Boni (UNB) est située dans la région Ouest du Burkina Faso, précisément dans le village de Nasso à une quinzaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso, deuxième ville du pays. La création de l’UNB répond à une politique de décentration de l’enseignement supérieur au Burkina Faso.

L’UNB est un Etablissement public de l’Etat à caractère scientifique, culturel et technique (EPSCT), chargé d’enseignement supérieur et de recherche scientifique. Ce statut lui confère une autonomie scientifique, administrative et financière. C’est une université nationale qui a pour mission l’élaboration et la transmission de la connaissance pour la formation des hommes et des femmes afin de répondre aux besoins de la Nation. Cette mission s’entend dans le cadre de la politique de déconcentration de l’enseignement supérieur du gouvernement burkinabé et de la conquête du marché de l’emploi, la formation des cadres dans les filières à caractère professionnalisant pour plus de productivité dans les secteurs socio-économiques et culturels. Pour y parvenir l’UNB s’assigne les objectifs suivants :

  • former des cadres dans tous les domaines en général et dans les filières professionnalisant en particulier ;
  • conduire des activités de recherche scientifique et en vulgariser les résultats ;
  • élever le niveau technique, scientifique et culturel des étudiants pour une ouverture sur le marché de l’emploi et les secteurs de production ;
  • délivrer des titres et diplômes ;
  • valoriser les compétences dans tous les secteurs d’activité du pays.

L’UNB compte à séjour sept établissements (école, instituts, unité de formation et de recherche) et deux centres universitaires.

Les établissements sont :

  • l’Ecole supérieure d’informatique (ESI) ;
  • l’Institut universitaire de technologie (IUT) ;
  • l’Institut du développement rural (IDR) ;
  • l’Institut supérieur des sciences de la santé (INSSA),
  • l’ Unité de formation et de recherche en sciences et techniques (UFR/ST)
  • l’ Unité de formation et de recherche en sciences juridiques, politiques, économiques et des gestion (UFR/SJPEG) ;
  • l’ Unité de formation et de recherche en sciences humaines, lettres arts et médias (UFR/SH-LAM).

Les centres universitaires sont ceux de Gaoua et de Banfora.